•  
  •  
  • Home
  • /Ils en parlent !
  • /Patrick Adler, un glaçon génial qui triomphe de la banquise en riant ! – Le Mague
Patrick Adler, un glaçon génial qui triomphe de la banquise en riant ! – Le Mague

Patrick Adler, un glaçon génial qui triomphe de la banquise en riant ! – Le Mague

Patrick Adler nous fait rire depuis la mythique Classe de Fabrice, les émissions de télé de Drucker et autres, les Bons Génies et de nombreux spectacles. Il fait partie de notre mémoire référentielle. Il y a une place à part. Après un long break mérité de 3 ans au Soleil, l’inattendu imitateur nous revient avec un « One man show » qui brise la Glace, qui nous fait fondre de bonheur, un tour de force vocal haletant de 75 minutes où regard sociétal, comédies de gestes, performances scéniques et voix nous font passer un moment délicieux avec un ou plusieurs glaçons.

Un joli prétexte de farce écolo pour mieux camper les voix de nos People toujours si prompt à défendre des nobles causes si ça peut servir leurs carrières.

 

Après « Adler…frais ! », « Adler brise la glace » dans une grande soirée people, totalement déjantée, verte et garantie bio pour lutter contre le réchauffement de la planète et la pérennité de leur célérité qui ne doit laisser personne de Glace.

De Stéphane Bern à Diam’s, de Benoit Poelvoorde à Olivia Ruiz en passant par Orlando, Michou, Armelle, Philippe Katerine, Dominique Besnehard, Line Renaud, Etienne Daho, Raphaël, Laspales ou encore Madame de Fontenay et sous le haut patronage de Céline Dion plus terrienne que jamais et marraine d’un soir. Adler joue, sans jamais surjouer, de son don unique de cloner à merveille sur la banquise du Sentier des Halles avec talent et légèreté, aussi bien les voix masculines que féminines.

Leur seule mission : sauver la banquise. En 1h15 et plus de 60 voix, Adler a parfois la dent dure mais toujours avec élégance et tendresse dans les yeux ou les gestes. Maîtrisant parfaitement la scène, toutes les voix et les chorégraphies qui vont avec, il nous offre un Show sans fioritures ni accessoires, d’une sobriété aussi efficace que percutante.

Le public est conquis, il voit un personnage aérien mi-chanteur, mi-comédien qui lui raconte une histoire dans l’air du temps en changeant de voix, de mimiques en une fraction de secondes sans que jamais le rire ne retombe à l’eau gelée.

Ainsi on prend le bateau avec Adler, on adhère à Adler dès le début et on le suit dans un rythme effréné. Certains moments sont dignes des meilleurs carottages scientifico-déconnants de l’histoire du Théâtre. Le rire est poudré des meilleures intentions. Le spectacle est formidablement co-écrit et mis en scène par Christophe Guichet .

A déguster bien frais entre amis !! Ne rater pas Adler lorsqu’il part en live !!!

Lire l’article de Fred-Eric Vignale : Patrick Adler, un glaçon génial qui triomphe de la banquise en riant ! sur le site  Le Mague.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*