•  
  •  

Adler, le retour – Le Figaro Magazine

Il n’a presque pas changé. Ou alors en mieux… L’imitateur Patrick Adler a compris que toutes les voix n’étaient pas pour lui et son spectacle repose davantage sur une empathie avec le public. Et là, il se déchaîne. Beaucoup de complicité, un peu de provocation et de férocité, de la rapidité d’esprit : tout est mis en œuvre pour que ce soit vivant et plaisant. Il s’attaque aussi à l’actualité, ce qui est toujours bien quand, comme lui, on le fait en liberté. Seul petit reproche : deux ou trois imitations (anglo-saxonnes, notamment) qui durent… Une broutille.

Un article de Jean-Luc Jeener pour Le Figaro Magazine du 14 août 2010.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*