•  
  •  

Le bon numéro ! – VisioScene.com

On dit qu’il aurait vingt ans de carrière ? Sous ses airs de jeune homme, il ne les fait pas. Et avant le buzz ! On pourrait presque calculer son âge ! On se rend compte alors que l’on a grandi avec lui et que pour rien au monde on ne pourrait manquer son nouveau spectacle.

Ses imitations, ses libres propos en mode Stand up, ses chansons, ses bons mots font de lui
un des artistes très complets du paysage des comiques français. Mais Patrick Adler n’est
jamais si bon que lorsqu’il cherche des poux dans la tête de son public, et pour cela, ne se
prive pas de descendre dans la fosse aux spectateurs ! Là, il brocarde vos lectures, votre look
et votre habillement avec une gentillesse féroce. On guette le tour de son voisin en redoutant
le sien ! On lui répondrait volontiers que sa chemise siérait bien à Madame de Fontenay, mais
on n’ose pas ! Remonté sur la scène, il s’est déjà lancé dans le procès des chanteurs sans
voix – Daho, Carla… – et la célébration des voix de femmes tonitruantes – Bonnie Taylor,
Kim Carnes et Tina Turner. Impressionnantes imitations ! Saisissantes aussi ces imitations
des Vamps et de Brigitte Fontaine.

Patrick Adler ne présente pas un show aseptisé. Il joue avec la salle à la manière d’un
chansonnier, la fait réagir, la jauge, la teste, rebondi. Si ça rame, il assume, si ça rit, il jubile.
Sanglé dans un costume noir, la joue barrée d’un micro haute fréquence, il arpente le plateau
avec ce petit ton mondain qu’on lui connaît. Qu’il se passe quelque chose d’inhabituel dans la
salle, il lève tout de suite un sourcil interrogateur et en tire

Un article de François Varlin pour VisioScene.com, le 27 septembre 2010.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*